Foire aux questions

Achat de propriétés

 

Q. -  Quelle est la date de renouvellement de la cotisation à l’APLS ?

Réponse : 

Le renouvellement annuel de la cotisation se fait en date du 1er avril.

Animaux sauvages

Q. -  Puis-je nourrir les animaux sauvages ?

Réponse : 

Il est interdit de nourrir les animaux sauvages que ce soit le cerf de Virginie, le renard, la mouffette, le raton laveur et tout autre animal non domestique.

Bande riveraine

Q. -  Quelles sont les obligations reliées à la bande riveraine ?

Réponse : 

Le 7 juillet 2008, le Conseil de la ville d’Austin adoptait le règlement 08-352, qui introduisait le concept de la bande riveraine à protéger au sein de la municipalité. Cette bande s’établit à 10 mètres si le terrain est plat et à 15 mètres si la pente du terrain est de 30 %. Cette pente est calculée à partir de la ligne des hautes eaux. La ligne des hautes eaux se situe là où on peut constater une différence de végétation, c’est-à-dire quand on passe de végétation terrestre à aquatique. L’article 65.2 dit qu’on « doit cesser toute intervention de contrôle de la végétation dont la tonte de gazon, le débroussaillage et l’abattage d’arbres dans la rive, sauf si cela est nécessaire pour réaliser des travaux autorisés », sauf pour une bande de 2 m (6,5 pi) au pourtour immédiat des bâtiments protégés par droits acquis situés à l’intérieur de cette rive et la tonte sur 15 m (49.2 pi) de large pour une plage communautaire existante.

Dans le cadre de la nouvelle règlementation sur la protection des bandes riveraines, l’APLS ne tond plus la pelouse dans ce périmètre. L’APLS a aussi enclenché le processus de revégétalisation des rives des 4 plages du lac des Sittelles (dans la bande riveraine) tout en respectant un espace pour les usagers.

Bernaches

Q. -  Dois-je laisser les bernaches venir sur mon terrain ?

Réponse : 

Même si c’est un oiseau superbe, la bernache qui niche ici est maintenant devenue une résidente importune sur les abords de notre lac. Un des facteurs qui a contribué à l’explosion démographique de la bernache est l'aménagement des rives des lacs. L’un des moyens le plus efficace de prévenir les dommages causés par l’alimentation et les fientes est le maintien d’une zone tampon riveraine non tondue, composée d’herbes, d’arbustes et de fleurs sauvages.

Bruits

Q. -  Est-ce que l’APLS peut m’aider à régler les problèmes reliés aux bruits des voisins ou des animaux ?

Réponse : 

L’Association n’a malheureusement aucune autorité pour faire appliquer les règlements de la ville d’Austin relatifs aux animaux ainsi qu’aux bruits qu’ils soient causés par les gens ou les animaux. Nous vous suggérons de porter plainte auprès de la municipalité d’Austin.  Vous pouvez les rejoindre au 819.843.2388.

Castor

Q. -  Des castors endommagent des arbres sur mon terrain. Que puis-je faire ?

Réponse : 

La problématique du castor n’est pas récente. Voici quelques informations qui pourront vous aider.

Le castor est un herbivore. Pendant l'été, il aime se nourrir de tiges et de racines de diverses plantes aquatiques, comme par exemple les nénuphars. Quelquefois, il mange les fruits des plantes terrestres ainsi que quelques plantes telles les graminées et les fougères. Sa diète est cependant surtout composée de feuillage et de tiges d'arbres et d'arbustes. Il ne mange pas le bois mais seulement la partie tendre de l'écorce. Cette dernière est essentiellement ce dont il se nourrit pendant l'hiver. Les arbres à feuillage persistant sont rarement mangés. Ses essences favorites sont les peupliers (Populus spp.), les érables (Acer spp.), les aulnes (Alnus spp.) et les saules (Salix spp.). Entre toutes, le tremble (Populus tremuloïdes) est celle qu'il préfère.

Le castor ne peut pas bien grimper, donc une clôture de 1 mètre à 1,50 mètre de hauteur peut être efficace. De plus, il n’est pas nécessaire d’encercler un lieu au complet pour le protéger, car le castor ne va y entrer que par le bord de l’eau. Un fil métallique placé à environ 10 cm du sol peut aussi empêcher le castor d’y entrer.

La destruction du barrage ne fonctionne pas car le castor va simplement le reconstruire. De plus, la reconstruction du barrage se fera souvent le même jour et avec de nouveaux arbres.

Le piégeage est une solution rapide mais temporaire, car d’autres castors viendront s’installer. La meilleure façon reste de le laisser faire et de protéger les arbres par un grillage métallique d’environ 1 mètre de haut et de planter des essences qu’il n’aime pas, tels des conifères.

Le propriétaire devrait accepter un comportement normal et discret du castor. Nous devons aussi garder en mémoire qu’il faut partager notre environnement avec les animaux. Cette cohabitation fait partie intégrante de la vie de villégiature et du plaisir de vivre près d’un lac.

Cerf de Virginie

Q. -  Y a-t-’il des arbustes qui résistent au cerf de Virginie ?

Réponse : 

Voici quelques arbustes qui résistent au cerf de Virginie :

Raisin d’ours ou busserole (Arctostaohylos uva ursi)

Comptonie voyageuse (Comptonia peregrin) (zone 2)

Laurier des montagnes ou Crevard de mouton ou laurier des moutons (Kalmia angustifolia)

Myrique beaumier (Myrica gale)

Potentille (Potentilla fruticosa)

Viorne cassinoïde (Viburnum cassinoides) mais aussi d’autres sortes de viornes

Le cerf ne semble aucunement intéressé par le weigela, qui fait de très belles floraisons et est très résistant (zone 3), ni par le rosier sauvage.

Chemins de tolérance  (entretien)

Q.-   Qu’est-ce qu’un chemin de tolérance ?

Réponse : 

L’entretien d’une rue selon le principe de chemin de tolérance par la municipalité d’Austin signifie que le déneigement est effectué l'hiver par la municipalité ainsi qu’un nivelage une fois au printemps. De plus, à l'automne, la ville procède au rechargement de gravier si nécessaire et à un nouveau nivelage. Les propriétaires demeurant sur un chemin de tolérance paie une taxe spéciale à la municipalité d’Austin.

Chiens

Q.-   Puis-je promener mon chien librement ?

Réponse : 

Les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps que ce soit à la plage ou sur les rues.

Corde à linge

Q. -  Puis-je installer une corde à linge ?

Réponse : 

Il n’y a pas d’interdiction d’installation de corde à linge. Cependant, si vous attachez la corde à un poteau d'utilité publique, nous vous suggérons de communiquer avec eux.

Feux d’artifice

Q. -      Puis-je faire des feux d’artifice ?

Réponse : 

Nous vous invitons à lire l’article 18 du règlement 09-370, adopté par la municipalité d’Austin, le 6 juillet 2009 sous forme de Règlement en sécurité d’incendie, que nous avons obtenu du directeur des Incendies de la municipalité d’Austin, monsieur Paul Robitaille et qui a trait aux feux d’artifice.

Article 18 : Pièces pyrotechniques

18.1 - L’utilisation des pièces pyrotechniques à risque restreint (de classe 7.2.1), n’est pas permis sur le territoire de la municipalité d’Austin sauf sur l’autorisation de l’autorité compétente;

18.2 - Quiconque désire utiliser des pièces pyrotechniques à risque élevé et pour effets spéciaux de classe 7.2.2 et 7.2.5 conformément à la Loi sur les explosifs, doit en demander l’autorisation au Directeur du service incendie;

18.3 - Cette demande d’autorisation doit avoir fait l’objet d’une demande adressée par écrit à l’autorité compétente, au moins 15 jours avant l’utilisation prévue. L’autorité compétente doit répondre par écrit à cette demande d’utilisation au moins 48 heures avant l’événement;

18.4 - Toute personne qui possède ou détient des pièces pyrotechniques doit en aviser l’autorité compétente.

Les utilisateurs de feux d’artifice (les pièces de classe 7.2.1) sont donc en infraction s’ils n’ont pas d’autorisation. En tant que représentants des propriétaires, nous n’avons cependant pas l’autorité légale pour intervenir. En cas de problèmes, nous suggérons de communiquer avec la police ou le service d’incendie d’Austin.

Pêche

Q. -  Est-ce qu’en adhérant à l’APLS, j’adhère également au  Club de pêche ?

Réponse : 

Le Club de pêche des Sittelles est géré séparément de l’APLS. Veuillez communiquer avec un responsable pour obtenir plus de détails, soit Normand ou Claire Bradette au 450.297.3029 et Richard Drolet au 450.297.9980.

Plages

Q. - Qui a accès aux 4 plages du Lac des Sittelles ?

Réponse : 

Tout propriétaire d’une résidence ou d’un terrain au Lac des Sittelles a droit d’accès aux plages pour lui et pour ses invités.

Support à embarcations

Q. -  Puis-je utiliser les supports à embarcations installés aux 4 plages ?

Réponse : 

Les supports à embarcations aux 4 plages sont réservés uniquement aux membres de l’APLS. Une étiquette autocollante est apposée sur l’embarcation afin de l’identifier et d’autoriser son entreposage. Si vous désirez garder vos embarcations sur votre terrain, il n’est pas nécessaire d’obtenir un autocollant.

Q. -  Comment puis-je obtenir un emplacement pour mon embarcation à l’une des plages ?

Réponse : 

Faites-en la demande par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et un membre du comité des Plages communiquera avec vous.

Règlements relatifs au domaine

Q. -  Y a-t’il des restrictions en ce qui a trait aux couleurs pour le recouvrement des maisons ?

Réponse : 

En ce qui a trait aux règles à cet effet, nous vous suggérons de communiquer avec Jean Bourgault, Développement 4 saisons au 819 822-7772 ou par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , pour obtenir des renseignements.

Tennis

Q. -  Est-ce qu’en adhérant à l’APLS, j’adhère également au Club de tennis ?

Réponse : 

Le Club de tennis des Sittelles est géré séparément de l’APLS. Le terrain de tennis appartient à l'entreprise Développement 4 Saisons. Si vous désirez obtenir des renseignements relatifs à son accès, à son fonctionnement et à ses règlements, veuillez communiquer avec Thomas Goulet au 450-297-4897.