PROCÈS-VERBAL de l’assemblée générale annuelle de l’Association des propriétaires du lac des Sittelles tenue le 13 juin 2009 à 9h00 à l’hôtel de ville d’Austin, 21 chemin Millington, Austin.

Membres du Conseil d’administration présents :

M. Maurice G. Legault, président
M. Richard Deshaies, vice-président
M. Émilio Tanguay, trésorier
M. Denis Sirois, membre du comité environnement et qualité de vie
Mme. Diane Côté, membre comité des chemins, équipements et  liaison
Mme. Suzanne Bélair, membre comité environnement et qualité de vie
Mme Lili Trachy, membre comité environnement et qualité de vie
M. Yves Trudeau, membre comité accueil et communication 

Membres de l’Association présents :           67 personnes  incluant le Conseil

Autres personnes présentes :

Jean Bourgault (en partie)
Denis Lachance
              

1. Ouverture de l’assemblée

La 35e assemblée générale est ouverte à 9h10. Maurice G. Legault souhaite la bienvenue et il explique les rôles de l’association des propriétaires (APLS), de la municipalité d’Austin et du promoteur (D4S) dans le domaine 4 saisons et le domaine Plein soleil.

Les membres du Conseil d’administration se présentent et indiquent leur responsabilité individuelle.

2. Invités

Maurice cède la parole à Jean Bourgault. Jean remercie l’association et la municipalité d’Austin pour leur collaboration  pour les chemins. Il y a eu de l’épandage de gravier sur des routes qui n’en avaient pas eu depuis un certain temps. Suite à une discussion sur la municipalisation des autres routes et des plages, il est fait état que certains chemins ne pourront pas être municipalisés, car ils ne rencontrent pas les normes de la municipalité ou que la mise à niveau serait trop dispendieuse. Si des dommages surviennent à des chemins privés, Jean B. organisera les travaux mais les citoyens devront se charger de ramasser l’argent au préalable. Maurice L. offre l’assistance de l’Association pour fournir les coordonnées des résidents aux solliciteurs dans cette éventualité.

Jean souhaite conserver la propriété du développeur pour le moment (jusqu’à solution finale pour les chemins) et il n’est pas envisagé de les céder à la municipalité car elles deviendraient des plages publiques ouvertes à tous. N.B. L’APLS les revendique depuis longtemps!

Pour l’entretien du tennis, Jean B. procédera selon l’argent reçu. Il recommande que chaque joueur fasse sa part après chaque match. Il est mentionné qu’il y a moins de joueurs que l’an passé. Une note sera sur le site internet de l’Association pour regrouper les joueurs et organiser du désherbage. N.B Une liste a été établie à la fin de la réunion.

Le promoteur mentionne l’idée d’envoyer des factures pour l’entretien de chemins privés, plages et tennis même si que les gens sont déjà facturés pour les chemins de tolérance. Maurice L. ajoute qu’une autre facture créerait de la confusion et qu’un faible pourcentage de participation est à anticiper compte tenu que la confiance a été minée.

Avant de quitter, Jean fournit son numéro de téléphone cellulaire pour le rejoindre : 819-822-7772

*********


3. Lecture et adoption de l’ordre du jour

Sans que lecture en soit faite puisqu’affiché au tableau, il est PROPOSÉ par Claire Bradette et APPUYÉ par Monique Jutras d’adopter l’ordre du jour avec quelques modifications dans l’horaire.

ADOPTÉ À L’UNANIMITÉ

4. Procès-verbal de l’assemblée générale tenue le 7 juin 2008 :

4.1 Proposition et vote pour dispenser de faire la lecture à haute voix du procès-verbal

Il est PROPOSÉ par Paul-Émile Guilbault et APPUYÉ par Raymond Gauthier de dispenser de faire la lecture du  procès-verbal.

ADOPTÉ À L’UNANIMITÉ

4.2 Adoption du procès-verbal (Assemblée générale du 7 juin 2008)

Il est PROPOSÉ par Anne Vallée et APPUYÉ par Renée Choquette d'adopter le procès-verbal de l’assemblée générale du 7 juin 2008.

ADOPTÉ À L’UNANIMITÉ

4.3  Suivi du procès-verbal :

Le suivi se fera au fur et à mesure des sujets discutés au cours de l’assemblée.

5. Rapport du président

Maurice donne un aperçu des différentes rencontres où des membres du conseil d’administration ont été impliqués au cours de la dernière année et mentionne certains des dossiers. Il y a eu des rencontres sur le projet de phase 2 de municipalisation des chemins et sur les chemins de tolérance. La municipalité d’Austin a adopté un règlement sur la protection des bandes riveraines suite à une consultation des associations de lacs. Il en profite pour présenter Denis Lachance qui est conseiller municipal et qui demeure au lac des Sittelles.

L’Association est représentée par Lili Trachy sur le comité d’environnement d’Austin. Les 8 associations de lacs de la municipalité d’Austin ont formé un regroupement pour partager des idées et discuter des préoccupations communes. Des rencontres ont aussi lieu de façon régulière avec la municipalité et occasionnellement avec Jean Bourgault pour discuter des différents dossiers.

Maurice remercie les bénévoles qui se sont impliqués tout au long de l’année pour les plages et la tonte de gazon, pour le déneigement des boîtes aux lettres ou autres activités. Il remercie spécialement Josée Morin, directrice, qui a dû quitter son poste au CA (secrétaire du conseil d’administration de l’Association).

6. Rapport du trésorier

6.1 Lecture et adoption du rapport financier 2008-2009

Le trésorier fait lecture et donne explication des états des résultats financiers et du bilan pour l’année 2008-2009.

 Il est PROPOSÉ par Josef Aura et APPUYÉ par Lyne Bissonnette d’adopter les états financiers pour l’année 2008-2009, tels que présentés et joints au procès-verbal. Les états financiers ont été vérifiés par M. Camille Cousineau.

ADOPTÉS À L’UNANIMITÉ

6.2 Choix d’une personne pour approuver les bilans et états financiers pour l’année 2009-2010

Il est PROPOSÉ par Claire Bradette APPUYÉ par Marthe Oliver et résolu à l’unanimité que le mandat soit confié à  Camille Cousineau.
Ce dernier accepte.

7. Rapports des Comités

7.1 Environnement et qualité de vie

A l’aide d’un document PowerPoint, Suzanne présente les résultats de l’étude annuelle réalisée en 2008 et fait la comparaison par rapport aux autres années. Le phosphore, la chlorophylle A et la transparence se sont améliorés. Ceci est dû en partie à la fin des travaux de mise à niveau du chemin du lac des Sittelles et de la diminution de l’apport de sédiments. La présentation sera disponible sur le site de l’Association. Il y a remises de plusieurs documents sur le sujet et sur la question de la bande riveraine.

Il y a discussion concernant le rocher aérateur qui avait été installé par l’Association dans le lac des Sittelles. Il est présentement défectueux et a été enlevé mais ne sera pas installé à nouveau. Le rocher avait comme conséquence d’empêcher l’eau de geler et permettait aux oiseaux migrateurs de demeurer durant l’hiver. Ces oiseaux ont un effet néfaste pour la qualité de l’eau lorsque présents en trop grand nombre. Projection sommaire du film « Nos lacs sous la surface…. » disponible à l’APLS.

Lili mentionne les différentes conférences offertes par la MRC et la municipalité et encourage les membres à y assister. Elle distribue aussi le dépliant (règlement) de la municipalité sur les bandes riveraines et mentionne que Sylvain Roy, inspecteur en environnement, va visiter les riverains du lac et émettre des avis.

Lili précise que le comité d’environnement de la municipalité (remis sur pied) regroupe des représentants des associations, un agriculteur et des citoyens. Elle recherche un propriétaire bénévole riverain pour accueillir une formation de plantation sur les rives. Cette formation aura lieu vers le 22 août.

7.2 Chemins, équipements et liaisons

Maurice (suite à une question de nouveaux résidants) explique la différence entre les chemins de tolérance (chemin privé entretenu par la municipalité) et les chemins municipalisés. La taxe spéciale pour les chemins de tolérance est envoyée à chaque année (récurrente)  tandis que pour les chemins municipalisés, les coûts (à l’exception de la taxe de mise à niveau initiale) sont inclus dans le budget global de la municipalité et divisés entre tous les propriétaires d’Austin.

En 2005, il y a eu une motion de procéder à la municipalisation des chemins et le chemin des Sittelles fut municipalisé en 2006 suite à une mise à niveau. Les coûts de la phase 1 pour le chemin des Sittelles (considéré comme dorsale empruntée par tous) ont été répartis entre 617 propriétaires pour 3 km. Les démarches pour la municipalisation phase 2 ont débuté en 2007 et des tests sur les chemins ont été faits en 2008. Pour la phase 2, seulement les propriétaires riverains (construits et constructibles) des chemins à municipaliser seront facturés (environ 138 propriétaires pour 5.4 km ).

Les rues et les coûts par propriétaire pour la phase 2 sont en train d’être finalisés. Les coûts seront établis selon la superficie des terrains pour permettre d’étaler les coûts sur une période de 10 ans. L’Association a questionné la pertinence de certains travaux dans le but d’en réduire les coûts. Si l’échéance se maintient, les propriétaires seront convoqués en assemblée spéciale sur le projet de phase 2 à l’été.

Lors des questions suite à la présentation de Maurice, il est suggéré que la lettre de convocation soit envoyée par la municipalité et l’APLS avec logo d’Austin pour plus d’impact. Les modalités du vote reste à préciser mais serait selon la majorité (50% + 1) des votants présents par rue ou groupe de rues à municipaliser.

Il est précisé que l’entente sur les chemins de tolérance est permanente et ne peut pas être résiliée par la municipalité à moins d’une demande des propriétaires.  Le contrat de déneigement des rues est cependant renouvelé à tous les 3 ans.

7.3 Biens et finances

Richard donne un aperçu des travaux récents d’amélioration  aux plages. Les plateformes flottantes des plage 2 et 4 ont été refaites aux coûts d’environ $2000. Il y avait eu un peu de vandalisme mais les travaux ont été effectués surtout dans le but d’améliorer la stabilité avec des blocs flottants au lieu de barils.

Richard mentionne qu’il est à la recherche d’un bénévole pour la plage 4. Il demande aux bénévoles qui font la tonte du gazon de le contacter (ou encore auprès du responsable de plage) dans le but d’harmoniser les pratiques avec la règlementation sur les bandes riveraines.

Il y a discussion sur la possibilité de restreindre l’accès aux supports à embarcations des plages uniquement aux membres de l’Association mais il y a risque que beaucoup d’embarcations soient déposées sur le sol. Il est suggéré d’inclure le budget annuel (i.e. à quoi sert l’argent) des projets dans la convocation 2010 dans le but d’inciter les gens à devenir membres.

De l’avis de l’assemblée générale, la somme actuelle exigée (35$) comme contribution pour être membre n’est pas du tout jugée onéreuse bien au contraire. Il est mentionné que le CA, en fonction des besoins de conserver et d’améliorer les équipements et les services et de défendre  les intérêts de ses membres, jugera de la pertinence d’une augmentation année après année.

7.4 Accueil et communications

Il est proposé par Lyne Bissonnette et appuyé par Paul-Émile Guilbault d’envoyer les circulaires 2010 de façon électronique sauf avis de ceux qui n’ont pas internet.

Il est PROPOSÉ par Camille Cousineau et APPUYÉ par Renée Choquette d’adopter les rapports des comités.

ADOPTÉ À L’UNANIMITÉ

8. Période du public

Les questions ont été posées tout au long de l’assemblée.

9. Levée de l’assemblée générale annuelle

Il est PROPOSÉ par Camille Cousineau et APPUYÉ par Pierre Mailloux de procéder à la levée de l’assemblée.

L’assemblée générale annuelle est levée à 11h50.